Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
9 novembre 2014 7 09 /11 /novembre /2014 02:07

C’est pourquoi l’homme est voué à vivre par procuration, soit en se tournant vers le passé, soit en se projetant vers l’avenir, sans cesse. Et voilà pourquoi il est également voué à la fuite. Une fuite en avant et perpétuelle. Coursant un présent à jamais hors d’atteinte, il ne lui reste plus que la nostalgie du passé et la crainte de l’avenir. Un passé qu’il tente soit d’oublier car douloureux mais sans jamais vraiment y parvenir, soit de reproduire car agréable mais toujours aussi incapable de reproduire car contingent au présent, et un futur qu’il craint ou espère, (ce qui revient à la même chose, car l’espérance est une attente de quelque chose de mieux, de quelque chose dont on a envie ou pire besoin, mais sans aucune assurance qu’elle se produise) . Ces deux états mènent indéniablement et invariablement à l’angoisse. A une sorte de non existence chronique et de perdition. Alors il prend encore la fuite mais cette fois dans le sens qu’abordait H. Laborit, c'est-à-dire dans une course vers l’oubli , pour se sauver de cette contradiction irrésolu qui est que ce qui existe n’est ni le passé, déjà passé, ni le futur, pas encore là, mais juste le présent ; or ce présent il est par essence incapable de le saisir et l’appréhender, ceci en dehors de ses reflexes animales ou ses fonctions végétatives. Pour son intellect, sa conscience ce présent est intouchable, sinon une fois qu’il est déjà du domaine du passé ou alors dénaturé, tendu vers un futur supposé, une chimère, un monde né de l’imagination.

Ce processus de « sortie de secours » , ce tour de passe- passe de l’esprit pour donner un but à ce qui n’en a pas, un sens à l’insensé, et une touchée à l’intouchable, est ce que Laborit expliquait en le qualifiant de « fuite » . Et c’est bien cette fuite qui donne naissance à l’art, la science, la philosophie mais aussi la religion. Tous ces domaines qui tentent d’accrocher l’homme à ce qu’il ne peut appréhender ou comprendre se conjuguent toujours dans le futur, en se servant du passé mais surtout en ponctuant l’instant. Ce fameux instant. L’artiste vous livre ses affects du moment , dans l’instant passé, par une œuvre étalée dans la durée qu’il espère la plus longue, en créant un lien entre le passé et l’avenir. Le scientifique tente d’expliquer l’univers (à l’instant), en retracer son passé spéculant son avenir, afin de mieux cerner le présent, le philosophe parle d’éthique et de morale, pour tenter d’approcher la sagesse qui est le but ultime de toute philosophie, la sagesse qui n’est rien d’autre que « saisir l’instant présent, afin de toucher le bonheur et la sérénité, et le religieux vous promet un avenir eternel et pour peu que vous suiviez son enseignement vous délivre de l’angoisse du futur et des pourquoi du passé, afin in fine, d’atteindre aussi le bonheur ou la béatitude dans l instant.

Toute activité humaine n’est une tentative pour cerner l’instant, une mascarade, pour toucher l’intouchable et saisir l’insaisissable, un cirque auquel aucun être conscient ne peut se soustraire. Un cercle vicieux où on est tous prisonniers, qu’on soit artiste ou ouvrier, savant ou ignorant. Simplement comme je le disais au début, certains en sont conscients et choisissent de le crier haut et fort, d’autres ne le savent qu’inconsciemment et prétendent vive sans prétentions et questions. Mais ils ne dérogent pas pour autant à cette fuite, car métro, boulot, dodo, vacances préprogrammées et les bouffes entre soit disant amis sont également une tentative de fuite, mais discrète, de ce hui clos. Que sont les photos de vacances et autres sinon qu’une tentative d’emprisonner l’instant ? QU’est ce que le travail ( travail non la rémunération) sinon une occupation affin d’oublier le tic tac , qu’est ce que les amis sinon une tentative de retrouver une âme semblable , ou des affects proches si vous préférez ; afin de mieux supporter l’angoisse, en partageant cette solitude inhérente et caractéristique d’un homme ne pouvant ni figer l’instant, ni revivre le passé, ni connaître le futur ? Pour qui a de réels amis, il est évident que l’ami est celui qui le renforce, qui renforce LE conatus, la force vitale qui nous pousse à survivre car il partage par ses affects semblables ; la même condition, la même solitude, la même angoisse, soulageant ainsi con « coéquipier », par empathie et sympathie. Et finalement qu’est ce que l’amour sinon une tentative désespérée et illogique mais en même temps la plus logique inventée par la nature, de rendre l’instant éternel ! En créant un sentiment, un « lien » au-delà du temps ; dépassant la servitude de la mort même ?

Toutes ces subterfuges qui nous aident à survivre, à donner un sens à la vie fonctionnent sur le même principe : Immortaliser l’instant, ou du mois le faire durer suffisamment longtemps pour oublier qu’on est non seulement, mortel, mais aussi incapable d’exister car incapable d’appréhender le temps, le vrai, le seul qui existe : le présent.

Nul échappatoire, à cela … jusqu’à ce que la corde casse et nous en délivre,…. peut-être !

K.T

Partager cet article
Repost0

commentaires

V
c'est bien pour ça que je te disais que je vis en parallèle, en décalage avec ce que tu décris...
détachée de tout sauf de ceux que j'aime qui eux font que mon souffle est encore présent...rien a regretter, ni oublier, rien a projeter et rien a fuir.
Répondre
K
merci les filles de lire et dire vos sentiments , ca me fait plaisir
D
oui heureux celui qui s'oublie dans les subterfuges,
finalement
vive la fuite

à moins qu'il soit possible d'etre simplement mortel, et rester curieux de découvrir ce monde
Répondre

Présentation

  • : Le monde est fou....moi aussi.
  • : Pour ceux qui s'interrogent..sur l'amour,la guerre..la vie, et la mort. Sans oublier l'humour, le sexe, et le ROCK "n" ROLL, bien sûr
  • Contact

logo vdm big
Tout ce qui a un début, a une Fin.

همه از مرگ مي ترسند، من از زندگي سمج خودم...."

 
آن‌چه که زندگی بوده‌است از دست داده‌ام، ............... بعد از آنکه من رفتم، به درک، می‌خواهد کسی کاغذپاره‌های مرا بخواند، می‌خواهد هفتاد سال سیاه هم نخواند، من فقط برای این احتیاج به نوشتن که عجالتا برایم ضروری شده‌است می‌نویسم
S.Hédayat.
من گنگ خواب دیده و عالم تمام کر است ؛ من عاجزم از گفتن و خلق از شنیدن است

Droit, tout droit vers cette obscure clarté,

qui tombe des étoiles...

Sans-titre.jpg 

 
این چه حرفیست که در عالم بالاست بهشت
هر کجا وقت خـوش افتـاد همانجاست بهشت

دورخ از تیـــــــــرگی بخت درون تـــــــــــو بــود
گر درون تیــره نباشد همه دنیــــاست بهشت

A.TABRIZI 

Poète perse.

 

6a00d834515f9b69e20168e5c36718970c-800wi

 


مراد از زنده ماندن ، امتداد خورد و خوابم نیست
توان دیدن دنیای ره گم کرده در رنج و عذابم نیست
هوای همنشینی با گل و ساز و شرابم نیست .

جهان بیمار و رنجور است .
دو روزی را که بر بالین این بیمار باید زیست
اگر دردی ز جانش برندارم ناجوانمردی است .

نمی خواهم بمیرم تا محبت را به انسانها بیاموزم
بمانم تا عدالت را برافرازم ، بیفروزم

خرد را ، مهر را تا جاودان بر تخت بنشانم
به پیش پای فرداهای بهتر گل برافشانم
چه فردائی ، چه دنیائی !
جهان سرشار از عشق و گل و موسیقی و نور است …

نمی خواهم بمیرم ، ای خدا !
ای آسمان !
ای شب !
نمی خواهم
نمی خواهم
نمی خواهم

 مگر زور است ؟  

F;Moshiri

 

Condition humaine

iran  


(Saadi, Poète perse 1184-1283)

 553806_430808160316219_442424970_n.jpg


Celui sui se transforme en bête,
se délivre de la douleur d'être un homme


Coupable !!

banane-rock.jpg
  Boite à blabla

 

 

" Mais chanter,
Rêver, rire, passer, être seul, être libre,
Avoir l'oeil qui regarde bien, la voix qui vibre,
Mettre, quand il vous plaît, son feutre de travers,
Pour un oui, pour un non, se battre, -ou faire un vers !
Travailler sans souci de gloire ou de fortune,
A tel voyage, auquel on pense, dans la lune !
N'écrire jamais rien qui de soi ne sortît,
Et modeste d'ailleurs, se dire : mon petit,
Sois satisfait des fleurs, des fruits, même des feuilles,
Si c'est dans ton jardin à toi que tu les cueilles !
Puis, s'il advient d'un peu triompher, par hasard,
Ne pas être obligé d'en rien rendre à César,
Vis-à-vis de soi-même en garder le mérite,
Bref, dédaignant d'être le lierre parasite,
Lors même qu'on n'est pas le chêne ou le tilleul,
Ne pas monter bien haut, peut-être, mais tout seul !"
E.R

La vie ?!

 

کاش میشد سر نوشته خویش را از سر نوشت 

کاش میشد اندکی‌ تاریخ را بهتر نوشت

کاش میشد پشت پا زد بر تمام زندگی‌

داستان عمر خود را، گونی دیگر نوشت

The Only King

Music 4ever

28348 121812137842746 646493 n

 

logo_vdm_big.jpg


ميون يه دشت لخت زير خورشيد كوير
مونده يك مرداب پير توی دست خاك اسير
منم اون مرداب پير از همه دنيا جدام
داغ خورشيد به تنم زنجير زمين به پام


من همونم كه يه روز مي خواستم دريا بشم
مي خواستم بزرگترين درياي دنيا بشم
آرزو داشتم برم تا به دريا برسم
شبو آتيش بزنم تا به فردا برسم


اولش چشمه بودم زير آسمون پير
اما از بخت سيام راهم افتاد به كوير
چشم من به اونجا بود پشت اون كوه بلند
اما دست سرنوشت سر رام يه چاله كند


توی چاله افتادم خاك منو زندوني كرد
آسمونم نباريد اونم سرگروني كرد
حالا يه مرداب شدم يه اسير نيمه جون
يه طرف ميرم تو خاك يه طرف به آسمون


خورشيد از اون بالاها زمينم از اين پايين
هي بخارم مي كنن زندگيم شده همين
با چشام مردنمو دارم اينجا مي بينم
سرنوشتم همينه من اسير زمينم


هيچی باقی نيست ازم لحظه های آخره
خاك تشنه همينم داره همراش می بره
خشك ميشم تموم ميشم فردا كه خورشيد مياد
شن جامو پر می كنه كه مياره دست باد